Mégabit : Episode 2

Megabit explique à notre jeune fille que la pilule donne de l’acné, fait grossir, rend stérile, peut provoquer le cancer, augmente les risques cardio-vasculaire...

Idée reçue : « La pilule c’est mauvais pour la santé »

Ces risques sont surestimés entretenus par le débat médiatique alors que les effets positifs sont souvent méconnus.
Lire notre article ci-dessous

  • img
    Episode 1
  • img
    Episode 2
  • img
    Episode 3
  • img
    Episode 4
  • img
    Episode 5
  • img
    Episode 6

Idée reçue : « La pilule c’est mauvais pour la santé »

Ces risques sont surestimés entretenus par le débat médiatique alors que les effets positifs sont souvent méconnus.

De façon globale, en plus de protéger très efficacement du risque de grossesse (si elle est bien utilisée), la contraception hormonale a des effets bénéfiques qui sont largement supérieurs aux risques, comme la nette diminution du risque de certains cancers (cancer de l'ovaire, cancer du colon, cancer de l'endomètre) et des effets positifs : Régularisation des cycles, diminution de l'abondance et des douleurs de règles, disparition de l'acné, du syndrome prémenstruel...

Cependant, la contraception hormonale oestro-progestative (pilule, anneau, patch) peut avoir des effets secondaires, dont le risque de thrombose qui a fait grand bruit en 2012-2013 en France (quelque soit le type de pilule utilisé). Mais il est capital de rappeler que celui-ci est nettement inférieur à ce même risque lors d’une grossesse et surtout peut être évité par un interrogatoire rigoureux fait par le prescripteur.
Les patientes doivent être informées de ce risque lors de la consultation. Ce risque est plus important lors de la 1ère année de prise de pilule , ou après une interruption et reprise. Ces risques ne concernent pas les pilules progestatives ni l'implant, demandez conseil à votre prescripteur.

Pour ce qui est de l’acné, toute contraception oestroprogestative (pilule, anneau, patch) peut aider à la diminuer et certaines pilules peuvent traiter l'acné.

Pour ce qui est de la prise de poids : Aucun lien scientifique n’a été établi quant à une prise de poids liée à la prise de pilule.

Quant au risque de stérilité, il n'est pas fondé : Le retour à la fertilité se fait dès l'arrêt de la pilule (pour preuve, on peut tomber enceinte en cas d'oubli de pilule même si on la prend depuis longtemps).

http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2013-04/contraception_fiches_memo_document_de_travail.pdf

Notre héroïne, prise de panique à la description de tous ces risques, se met alors à fumer, boire…
Ces pratiques, associées ou non, sont à hauts risques pour la santé en termes de risque cardio-vasculaire, hépatique et de cancer notamment.
Si on est une femme de moins de 35 ans en bonne santé, on peut prendre tous les types de pilules même si l’on fume. Cependant en cas d’âge supérieur à 35 ans ou en cas de problème de santé particulier, il peut être décidé de prescrire un autre type de pilule.
Il vaut mieux arrêter de fumer que d'arrêter sa pilule

Sur une idée originale de :

Gilles GUERRE

 
Conception & Scénarii :

Nicole GUERRE (AFC)

François GUERRE

 
Réalisateurs :

François GUERRE

Olivier THIEBAUD

Stéphane LAPLATTE

Marcos MENEGHETTI

 
Musique Originale :

François GUERRE

 
Conception & Montage sonore :

Tristan GUERRE

Nicolas GIGOU

Mixage :

Tristan GUERRE

 
Voix Martine VINCENT & Mégabit :

Lital TYANO & François GUERRE